0

Docimologie

L’orientation de notre plateforme Copadia est de privilégier l’auto-évaluation des connaissances afin de pouvoir s’appuyer sur ce qui est déjà connu pour construire ensuite des apprentissages de connaissances complémentaires puis supplémentaires.

  • Questionnaire d’auto-évaluation par lequel le participant compare à postériori sa réponse a celle fournie par le formateur et s’attribue une note.
  • Module d’évaluation par lequel Copadia permet de chercher le niveau de connaissances du participant afin d’homogénéiser les sessions et ainsi permettre de cibler les apports nécessaires.

Qu’est-ce-que la Docimologie ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Docimologie

Quelques points à mettre en lumière dans cet article wikipédia

« Quote :

La docimologie, l’étude des épreuves, est la discipline scientifique consacrée à l’étude du déroulement des évaluations en pédagogie1 et notamment à la façon dont sont attribuées les notes par les correcteurs des examens scolaires.

Le mot « docimologie » vient du grec composé de dokimé, épreuve, et logos, raison, discours, étude.

Lorsque l’on conçoit une évaluation, il convient de se poser sept questions :

  • Pourquoi évaluer ? Connaitre, comprendre, analyser… ?
  • Pour qui évaluer ? Pour l’apprenant, pour le commanditaire de la formation, pour le futur employeur, etc. ?
  • Comment évaluer ? Par la forme, le contenu… ?
  • Selon quel moyen évaluer ? Questionnaire à choix multiples (QCM), vrai/faux, question ouverte, examen oral, avec ou sans temps de préparation, etc. ?
  • Qui évaluer ? L’apprenant, le formateur, la formation, etc. ?
  • Quoi évaluer ? Les connaissances, les pratiques, les attitudes, les objectifs… ?
  • Quand évaluer ? En début de cycle, en fin de cycle, de façon permanente… ?

Les conditions de l’évaluation :

Différents facteurs liés aux conditions dans lesquelles s’effectuent l’évaluation peuvent aussi influer sur le résultat final. Certains sont les manifestations particulières de phénomènes plus généraux de ce qu’on appelle des biais, dont certains ont été étudiés en détail par la psychologie sociale et cognitive.

  • Effet de halo : si un élève est présenté comme brillant, sa copie pourrait être mieux notée que s’il était présenté comme médiocre ;
  • Effet de contraste ou d’ancrage : une copie moyenne sera surévaluée quand elle sera corrigée après plusieurs mauvaises copies et, inversement, elle sera sous-évaluée après plusieurs bonnes copies. Ce phénomène se produit identiquement lors d’évaluations orales.

Types d’évaluation

  • Évaluation authentique (utiliser des compétences dans un cadre le plus réel possible)
  • Évaluation continue (évaluation tout au long de l’année, de l’apprentissage)
  • Évaluation formative (évaluation qui a pour but d’aider l’apprenant en observant ses difficultés)
  • Évaluation par projet
  • Évaluation sommative ou certifiante (évaluation basée sur une formation qui permet d’observer l’acquisition des compétences)
  • Examen (bilan)
  • Concours (sélection)

Unquote »

Notre question pour les évaluateurs :

  • Qu’aurais-je aimé lire (avoir – vivre) pour attribuer une note supérieure d’un point ? (+1)

Gérard ROCHAT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *